la verite sur les temoins de Jehovah

Dans une entrevue avec le JAMESTOWN EVENING Journal du 6 août 1910, Charles Taze Russell disait qu’après avoir rejeté le christianisme: “Je m’agenouillai et j’adorai un Dieu inconnu, disant; Grand Créateur qui m’a fait, je m’incline devant vous… Mon âme trouva repos… Ceci me poussa à rechercher une révélation divine.” Il est devenu intrigué avec des idées religieuses qui demande de l’imagination et une croyance dans les mystères et les connaissances cachées.

 

Durant le jeune âge de Russell, il y avait un groupe qui répondait justement aux types de connaissances religieuses que Russell recherchait. C’était le temple maçonnique situé près du magasin de son père et il y en avait un autre à 8 coins de rues plus loin. Quelques presbytériens avec lequel Charles Taze Russell grandit ont pris un rôle actif dans la franc-maçonnerie. À noter, qu’un ministre presbytériens, James Anderson, fût responsable pour la création de la franc-maçonnerie moderne.

Dans la tour de garde du 15 juin 1895, Russell répondit à une lettre d’un lecteur au sujet des sociétés secrètes. Réponses: “Dans notre jugement, la majorité des sociétés secrètes sont seulement bénéfiques et n’ont pas de plans contraires au bien-être public générale. Les rites et cérémonies secrètes sont seulement des jeux d’enfants occupant le temps et l’attention des personnes qui n’ont pas de plus grands buts que ceux qui appartiennent à cette vie présente”.

Les sermons de Russell démontraient une connaissance approfondie et surprenante de la franc-maçonnerie. En considérant son sermon: “Le Désir de toutes nations” donné devant 3500 personnes, Russell prêcha: “Le Grand Messie… a depuis longtemps été attendu… Les juifs l’attendent depuis 3500 ans… Les francs-maçons attendent depuis 2500 ans pour le même personnage glorieux, dans la personne d’HIRAM ABIFF, le grand maître maçon, qui par sa mort, glorification, et venue future sont continuellement déclarés devant eux par les lettres sur leurs tablettes de pierre. Il est mort d’une mort violente disent-t-ils à cause de sa loyauté aux secrets divins. Il doit réapparaître dans le but de compléter le grand temple (temple de Salomon) afin qu’il accomplisse le grand service pour Israël. Ils disent que sa présence doit être attendue pour bientôt. “Les francs-maçons aussi attendent le même personnage glorieux et dans leurs traditions, ils l’identifient à HIRAM ABIFF, le grand maître maçon, ce même grand Messie, Michel, l’Archange, Melchisédek, prêtre aussi bien que Roi, que nous identifions comme l’homme Jésus-Christ.”

Croyances parallèles à propos de Dieu

-Jéhovah est le mot le plus important étant la base de leurs dogmes et le nom de leur Dieu.
RUSSELL:
Vol. 1 Studies in the scriptures p. 171, Russell identifie Jéhovah comme le nom personnel distinctif de Dieu.

MAÇONNERIE:
Mackey, Albert G., 33e degré, déclare dans AN ENCYCLOPEDIA OF FREEMASONARY Vol. 1, 1871, Chicago,; the masonic History co., p.363ff,: “Jéhovah est, de tous les mots significatifs de la maçonnerie, de loin le plus important.

-Les deux utilisent le terme maçonnique Grand Architecte.

-Les deux croient que Dieu céda de la puissance à un dieu inférieur.

À propos de Jésus-Christ

-Jésus est seulement un homme bon mais, pas Dieu Tout-Puissant.

Parallèle sur le futur

-Les deux croient dans une vie future pour toute l’humanité; un nouvel âge d’or.

-Les deux rejettent la doctrine de l’enfer.

Parallèle sur l’Église

-Un corps secret et mystérieux dans laquelle les mystères et secrets sont seulement donnés aux initiés selon leurs progrès.

-L’église est une pyramide.

En 1910, Russell fit un deuxième voyage pour voir les pyramides d’Égypte. A son retour, il écrivit un article dans la Tour de Garde avec le sujet: Comment les pyramides sont un message secret de Dieu. Un grand changement était apporté sur les pages couvertures des volumes Studies in the Scriptures. Il plaça le sigle du Dieu trinitaire Égyptien: WINGED-SUN-DISK. Cette représentation particulière utiliser par Russell est un symbole du 33e degrés franc-maçon.

Albert Churchward 30e degrés, dans son livre Signs and Symbols of Primordial Man, THE EVOLUTION OF RELIGIOUS DOCTRINES FROM THE ESCHATOLOGY OF THE ANCIENT EGYPTIANS démontre ce symbole et déclare que le WINGED-SUN-DISK est utilisé seulement par les 33e degrés maçon et qu’eux seuls savent son interprétation.

Le 33e degrés est le plus haut niveau connu du public de la franc-maçonnerie. Il peut y avoir soit 33 degrés membre honoraire ou 33 degrés membre opérationnel.

Les personnes prestigieuses tel que présidents et homme de clergé sont initiés aux membres honoraires du 33e degrés. Les francs-maçons aiment que des hommes aux positions influentes se joignent à eux. Ils leurs donnent ce statut. Selon les dires d’un ex-33e degrés, Russell aurait été une cible de premier choix pour ce recrutement.

La signification du WING-SUN-DISK tire son origine de l’Égypte ancienne. Le dieu Soleil actuellement adoré par les francs-maçons de haut degré est le dieu Soleil connu dans plusieurs cultures et sous différents noms.

Cet ancien symbole trinitaire qui représente OSIRUS (le dieu Soleil), HORUS et ISIS sont utilisé par les francs-maçons du 33e degrés.

-Les ROSE-CROIX utilisent ce sigle depuis le 16e siècle

-La SOCIÉTÉ THÉOSOPHIQUE utilise aussi ce symbole sur leurs littératures.

En 1912, lorsque Russell a commencé à mettre ce sigle sur ses livres, la Société théosophiques (occultes) commençait à publier le Théosophy Magasine, lequel utilisait ce symbole aussi.

Le 31 décembre 1912, une large foule de 7 000 personnes s’est rassemblée au Grand Hippodrome de New York. En arrière du conférencier Charles Taze Russell, il y avait une grande croix avec une couronne de 25 pieds de haut. Ceci est le sigle des Templiers.

Nous retrouvons ce sigle sur plusieurs programmes de conventions de Témoins de Jéhovah depuis Russell et jusqu’à récemment. Sur ces mêmes programmes, nous pouvons y voir que ces conventions étaient tenues dans des temples maçonniques. Charles Taze Russell avait un très bon sens de l’observation et un penchant pour l’ordre et le détail. Il surveillait tout. Dans le LAODICEAN MESSENGER à la page 83, il est écrit comment il scrutait chaque détail dans chaque département et comment il écrivait pratiquement tout ce qui apparaissait dans la Tour de Garde. À cause de cela, il n’est pas croyable que Russell était ignorant du sens des symboles maçonniques qu’il utilisait.

LE 31 OCTOBRE 1916, Charles Taze Russell décéda et fût inhumé habillé d’une toge romaine. A sa demande, comme pierre tombale, il s’est fait construire une pyramide en granite rose de 9 pieds à la base et de 7 pieds de haut. Il y a encastré dans la pyramide une boîte scellée contenant la série de volumes STUDIES IN THE SCRIPTURES, les copies des traités de Russell, une photo de lui, la série complète de KARATOL SCRIPTURES STUDIES et plusieurs autres choses pour le préparer à rencontrer les gens dans sa vie suivante.

Dans le livre ANCIENT MYSTIC RITES à la page 26, il est écrit combien sont importantes les chambres souterraines dans la pyramide pour les francs-maçons.


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site