le Logos et le rhema

Cette fausse doctrine sape la foi de nombreux Chrétiens. L'auteur rétablit la vérité.

(Full Gospel Ministries, 26 Westfield Avenue, WOKING, Surrey, GU22 9PH - Angleterre)

En ces temps de la fin, nous sommes appelés à combattre pour la Foi qui a été transmise par le Seigneur à Ses saints (Jude 3). C'est en gardant ce passage à l'esprit que j'ai écrit cet article. Nombreux sont ceux qui pervertissent la vérité des doctrines essentielles de l'Ecriture, et qui la remplacent par leurs propres enseignements. Car ceux qui supportent la saine doctrine sont très peu nombreux aujourd'hui dans l'Eglise (2 Timothée 4 :3). Nous devons donc combattre pour la foi. Cela signifie que nous devons adhérer à TOUS les enseignements de la Bible sans aucun compromis. Car ceux qui défendent la Foi sont journellement attaqués par les dirigeants de la religion et de ce monde. Mais ils le sont aussi, et c'est triste à dire, par les responsables charismatiques.

Quel est donc cet enseignement du Logos et du Rhema ?

C'est un enseignement qui empêche les Chrétiens d'exercer la foi dans les promesses écrites pour eux dans la Parole de Dieu.

Ceux qui répandent cet enseignement erroné disent que vous devez recevoir une révélation personnelle et particulière de la Parole écrite, avant de pouvoir croire à tel passage de la Bible, et le réclamer par la foi. Ils affirment que parfois, Dieu n'accomplira pas ce qu'Il a promis de faire dans Sa Parole, parce que cela peut ne pas être Sa volonté pour vous, que ce soit une promesse de guérison, de bénédiction financière, d'exaucement d'une prière de foi, de baptême dans le Saint-Esprit, ou de tout autre miracle. Ils disent aussi que la révélation que nous recevons par la Parole écrite seule ne suffit pas pour servir de fondement à notre foi, et que nous avons besoin d'une révélation spéciale nous assurant que cette Parole écrite nous concerne personnellement.

Il faudrait donc que nous recevions à chaque fois une révélation divine personnelle, nous assurant que ce passage ou verset particulier de la Bible est bien la volonté de Dieu pour nous. Cette doctrine affirme donc qu'il serait présomptueux de notre part de nous emparer par la foi d'un passage particulier de la Bible, sans avoir d'abord reçu la révélation personnelle que ce passage est bien la volonté de Dieu pour nous. Dès que nous avons reçu cette révélation, nous pouvons alors agir par la foi, et recevoir la promesse.

Les partisans de cette doctrine disent aussi qu'il existe deux mots grecs différents pour exprimer la Parole écrite de Dieu, et la révélation particulière qui vous concerne personnellement, et qui vous permet d'appliquer alors la Parole écrite à votre besoin. Ces deux mots grecs seraient "Logos" et "Rhema". Le Logos serait la Parole écrite de Dieu, et le Rhema serait votre révélation personnelle de cette Parole. Cela signifie que le Logos, la Parole écrite, n'aurait aucune signification pour un Chrétien, tant qu'il n'aurait pas reçu un Rhema personnel lui montrant que cette Parole le concerne personnellement, et qu'il peut alors la saisir par la foi.

Pourtant, ces deux mots grecs signifient tous les deux "Parole".

Cette doctrine découle des enseignements des "nouveaux théologiens orthodoxes", qui affirment, entre autres enseignements erronés, que le Rhema est la Parole de Dieu qui vous concerne personnellement, alors que le Logos est la Parole de Dieu qui concerne tous les hommes, d'une manière universelle. La Parole de Dieu qui s'applique à votre cas personnel devient donc votre Rhema. C'est cette partie de la Parole écrite qui devient vivante dans votre cœur. Si cette Parole écrite vous parle et vous fait du bien, elle devient votre Rhema, la Parole de Dieu pour vous.

Je le répète, le point fondamental de cette doctrine est d'affirmer que toute la Parole écrite constitue le Logos, et que vous devez recevoir votre Rhema personnel, confirmant pour vous cette Parole écrite, pour que cette portion de la Parole écrite vous concerne personnellement, et que vous puissiez agir par la foi en vous appuyant sur elle.

La conséquence, c'est que vous pouvez donc choisir dans la Parole écrite les passages qui vous conviennent, selon que vous ayez reçu ou non votre Rhema correspondant !

Cette doctrine affirme que vous ne pouvez réclamer pour vous aucune des promesses écrites dans la Bible, tant que vous n'avez pas reçu dans votre cœur cette révélation personnelle, ce Rhema qui vous montre que c'est bien la volonté de Dieu de vous donner cette promesse, parce que vous le sentez dans votre cœur. Il serait donc présomptueux de vous emparer de la moindre des promesses de Dieu, sans avoir reçu votre Rhema, ou ce sentiment dans le cœur que cette promesse est bien pour vous.

Que dit la Bible ?

La Bible ne dit nulle part que le Rhema est une révélation particulière et personnelle de la Parole de Dieu. De même, la Bible ne mentionne nulle part que le Logos est la Parole écrite. Cette croyance détruit la foi en la Parole écrite de Dieu. Car nous ne pouvons plaire à notre Père que si nous avons la foi (Hébreux 11 :6). Cette fausse doctrine annule aussi les exhortations de Jésus, qui nous demande de croire en Dieu et d'avoir foi en Sa Parole. En outre, Dieu veut que nous parvenions à la maturité en exerçant notre foi en la Sa Parole écrite, qui est pleine de promesses pour nous.

La Bible nous dit que toute Ecriture est inspirée de Dieu (2 Timothée 3 :16). Le passage grec dit en fait : "Toute Ecriture vient du souffle de Dieu". La Bible tout entière, du premier au dernier verset, est une Parole qui a été inspirée par Dieu à l'homme. Les auteurs humains n'ont fait que mettre par écrit, dans une parfaite fidélité, la révélation divine infaillible qu'ils ont reçue. Le fait de dire que l'on ne peut pas croire un passage de cette Parole écrite, sans avoir reçu une révélation particulière qu'il nous concerne personnellement, revient à dire que Dieu est un menteur.

Car Sa Parole subsiste pour toujours dans les cieux. C'est pour cela que nous recevons chaque verset de cette Parole au moment où nous l'acceptons avec foi :

"C'est pourquoi je vous dis : Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l'avez reçu, et vous le verrez s'accomplir" (Marc 11 :24).

"Or la foi est une ferme assurance des choses qu'on espère, une démonstration de celles qu'on ne voit pas" (Hébreux 11 :1).

"A toujours, Ô Eternel ! Ta parole subsiste dans les cieux" (Psaume 119 :89).

La Parole de Dieu nous révèle le caractère de Dieu, Sa nature et Ses attributs. L'une des caractéristiques du Seigneur est Sa fidélité. Il restera toujours fidèle à Sa Parole. Si Dieu n'était pas fidèle à Sa Parole, cela reviendrait pour Lui à nier Sa propre existence ! C'est pour cette raison qu'il est écrit dans le Psaume 138 :2 : "Car ta renommée s'est accrue par l'accomplissement de tes promesses".

Nous avons besoin de connaître la Parole écrite, la Bible, qui nous permet de mener une vie sainte au milieu de ce monde corrompu, et d'être des témoins effectifs de la puissance de Dieu. Mais la seule manière d'y parvenir est d'obéir à la Parole de Dieu que nous connaissons, Sa Parole écrite, et en nous l'appropriant par la foi.

Beaucoup de gens connaissent la Bible. Mais ils ne connaissent pas la joie que procure le fait de la vivre et de la mettre en pratique par la foi. Dieu exige l'obéissance à Sa Parole.

"Samuel dit : L'Eternel trouve-t-il du plaisir dans les holocaustes et les sacrifices, comme dans l'obéissance à la voix de l'Eternel ? Voici, l'obéissance vaut mieux que les sacrifices, et l'observation de sa parole vaut mieux que la graisse des béliers. Car la désobéissance est aussi coupable que la divination, et la résistance ne l'est pas moins que l'idolâtrie et les théraphim" (1 Samuel 15 :22-23).

La seule manière d'obéir à la Parole de Dieu est d'avoir foi en la Parole écrite, sans attendre une révélation particulière, une sensation, un songe ou une vision, ou encore une prophétie personnelle ou une voix venant du ciel, pour nous confirmer que cette Parole est bien pour nous, afin de nous permettre d'y croire et de lui obéir. Toutes ces choses ne sont que des excuses pour libérer le Chrétien de sa responsabilité d'agir par la foi et d'obéir à la Parole écrite de Dieu. Si des hommes et des femmes ne prennent pas au sérieux la Parole écrite de Dieu, et ne lui obéissent pas, Dieu les délaissera pour Se tourner vers des serviteurs plus dociles et plus obéissants.

Dans l'Ancien Testament, la foi d'un saint était toujours jugée en fonction de sa fidélité à Dieu. La foi ne consiste pas seulement à dire quelque chose. Elle consiste à obéir, et à agir concrètement selon ce que Dieu demande. Une foi véritable produira toujours des œuvres de foi.

"Veux-tu savoir, ô homme vain, que la foi sans les œuvres est inutile ?" (Jacques 2 :20).

Jacques a dit aussi que "la foi sans les œuvres est mortes" (verset 26). Une foi qui n'est pas suivie d'obéissance n'est qu'une simple croyance intellectuelle.

Ainsi, cet enseignement sur le Logos et le Rhema ne peut que détruire la foi. Nous croyons tous en Jean 3 :16 : "Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle". Chaque Chrétien a été ce "quiconque" qui a cru en l'Evangile du salut !

Jésus a dit aussi : "Je vous le dis en vérité, si vous aviez de la foi comme un grain de sénevé, vous diriez à cette montagne : Transporte-toi d'ici là, et elle se transporterait ; rien ne vous serait impossible" (Matthieu 17 :20).

Il a dit encore : "Ayez foi en Dieu. Je vous le dis en vérité, si quelqu'un dit à cette montagne : Ote-toi de là et jette-toi dans la mer, et s'il ne doute point en son cœur, mais croit que ce qu'il dit arrive, il le verra s'accomplir. C'est pourquoi je vous dis : Tout ce que vous demanderez en priant, croyez que vous l'avez reçu, et vous le verrez s'accomplir" (Marc 11 :22-24).

Il est intéressant de remarquer que le "quiconque" de Jean 3 :16 correspond au "quelqu'un" de Marc 11 :22. Le Seigneur Jésus nous appelle à accomplir les mêmes œuvres que Lui, et même des œuvres plus grandes encore, si seulement nous avons foi en Dieu :

"Enfin, il apparut aux onze, pendant qu'ils étaient à table ; et il leur reprocha leur incrédulité et la dureté de leur cœur, parce qu'ils n'avaient pas cru ceux qui l'avaient vu ressuscité. Puis il leur dit : Allez par tout le monde, et prêchez la bonne nouvelle à toute la création. Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné. Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru : en mon nom, ils chasseront les démons ; ils parleront de nouvelles langues ; ils saisiront des serpents ; s'ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur fera point de mal ; ils imposeront les mains aux malades, et les malades, seront guéris. Le Seigneur, après leur avoir parlé, fut enlevé au ciel, et il s'assit à la droite de Dieu. Et ils s'en allèrent prêcher partout. Le Seigneur travaillait avec eux, et confirmait la parole par les miracles qui l'accompagnaient" (Marc 16 :14-20).

Le Seigneur n'a pas dit : "Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront reçu leur Rhema venant du ciel" !

En outre, si l'on pousse à l'extrême cet enseignement du Logos et du Rhema, cela signifie que Dieu enverrait des hommes et des femmes en enfer, parce qu'ils n'auraient reçu de Lui aucun Rhema personnel, ce qui ne leur aurait donc pas permis de croire en Jean 3 :16 ou en d'autres passages qui concernent le salut. Sans Rhema, on ne pourrait pas savoir si c'est la volonté de Dieu de nous sauver ou non !

Rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité ! Dieu envoie des hommes et des femmes dans l'enfer éternel parce qu'ils n'ont pas voulu croire, pas parce qu'ils n'ont pas pu croire ! Ils n'ont pas voulu pas se détourner de leur péché et se repentir devant le Seigneur. Jésus a dit : "Et vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie !" (Jean 5 :40). Cela nous montre que les hommes peuvent décider eux-mêmes de croire ou de ne pas croire. C'est le même mécanisme !

De même, pour croire que Jésus est le Fils de Dieu et qu'Il est mort pour vous, il faudrait que vous receviez votre Rhema, pour vous révéler que tous vos péchés ont été pardonnés et effacés par le sang de Jésus ! Si vous chutez dans un domaine particulier, il vous faudrait à nouveau recevoir un Rhema pour savoir que ce péché particulier a bien été pardonné, même si vous avez demandé pardon au Seigneur. Tout cela n'a absolument aucun sens ! Car le Seigneur nous a constamment répété dans Sa Parole écrite que, si nous confessons nos péchés, Il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et que Son sang nous purifie de tout péché (1 Jean 1 :9).

"Mon âme, bénis l'Eternel ! Que tout ce qui est en moi bénisse son saint nom ! Mon âme, bénis l'Eternel, et n'oublie aucun de ses bienfaits ! C'est lui qui pardonne toutes tes iniquités, qui guérit toutes tes maladies ; c'est lui qui délivre ta vie de la fosse, qui te couronne de bonté et de miséricorde ; c'est lui qui rassasie de biens ta vieillesse, qui te fait rajeunir comme l'aigle… Autant l'orient est éloigné de l'occident, autant il éloigne de nous nos transgressions" (Psaume 103 :1-5, 12).

Dès que nous venons à Dieu dans la repentance, Il attend que nous croyions ce qu'Il dit dans Sa Parole écrite, sans attendre une révélation supplémentaire venant du ciel, ce qui ne fait que donner à Satan une occasion d'attaquer nos pensées et de nous rendre inefficaces dans la prière. Le fait de ne pas être sûr que nos péchés sont effacés et pardonnés, quand nous nous sommes réellement repentis, revient presque à dire que le sang de Jésus et Son sacrifice accompli pour nous au Calvaire ne sont pas suffisants pour apaiser la colère de Dieu !

"Heureux celui à qui la transgression est remise, à qui le péché est pardonné !" (Psaume 32 :1).

Dieu attend que nous ayons foi en Sa Parole écrite !

Le thème central de la Bible, de la Genèse à l'Apocalypse, est la foi.

Il est écrit dans Genèse 1 :1 : " Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre". Le tout premier verset de la Bible ne tente même pas de prouver l'existence de Dieu, il affirme simplement l'existence de Dieu. Nous devons accepter toute la Bible par la foi. Dieu le Père, comme Jésus et les apôtres, sous l'onction du Saint-Esprit, ont toujours réprimandé ceux qui étaient incrédules, surtout ceux qui auraient dû normalement avoir la foi.

Les enfants d'Israël ne sont pas entrés dans la Terre Promise à cause de leur incrédulité.

"Et lorsque l'Eternel vous envoya à Kadès-Barnéa, en disant : Montez, et prenez possession du pays que je vous donne ! vous fûtes rebelles à l'ordre de l'Eternel, votre Dieu, vous n'eûtes point foi en lui, et vous n'obéîtes point à sa voix" (Deut. 9 :23). Voir aussi le Psaume 78.

Jésus a repris Ses disciples pour leur incrédulité, après Sa résurrection (Marc 16 :14), comme Il l'a fait à d'autres occasions (Matthieu 6 :30-34 ; 8 :23-27 ; 14 :25-33). Jésus n'a pas félicité Pierre parce qu'il avait été le seul des douze apôtres à pouvoir marcher sur l'eau. Mais Il lui a reproché son incrédulité, à cause de laquelle il a coulé. Jésus ne l'a pas non plus félicité parce qu'il avait reçu son Rhema, qui lui avait permis d'obéir et de marcher sur l'eau ! Mais il l'a repris à cause de son incrédulité. Les apôtres ont aussi repris les Chrétiens pour leur manque de foi.

"Craignons donc, tandis que la promesse d'entrer dans son repos subsiste encore, qu'aucun de vous ne paraisse être venu trop tard. Car cette bonne nouvelle nous a été annoncée aussi bien qu'à eux ; mais la parole qui leur fut annoncée ne leur servit de rien, parce qu'elle ne trouva pas de la foi chez ceux qui l'entendirent… Efforçons-nous donc d'entrer dans ce repos, afin que personne ne tombe en donnant le même exemple de désobéissance" (Hébreux 4 :1-2, 11).

"C'est pourquoi, selon ce que dit le Saint-Esprit : Aujourd'hui, si vous entendez sa voix, n'endurcissez pas vos cœurs, comme lors de la révolte, le jour de la tentation dans le désert, où vos pères me tentèrent pour m'éprouver, et ils virent mes œuvres pendant quarante ans" (Hébreux 3 :7-9).

"Si quelqu'un d'entre vous manque de sagesse, qu'il la demande à Dieu, qui donne à tous simplement et sans reproche, et elle lui sera donnée. Mais qu'il la demande avec foi, sans douter; car celui qui doute est semblable au flot de la mer, agité par le vent et poussé de côté et d'autre" (Jacques 1 :5-6).

Douter, c'est ne pas croire. La Bible nous dit aussi que toute incrédulité est un péché : "Mais celui qui a des doutes au sujet de ce qu'il mange est condamné, parce qu'il n'agit pas par conviction. Tout ce qui n'est pas le produit d'une conviction est péché" (Romains 14 :23).

Pourquoi Dieu le Père, Jésus et les apôtres, qui ont été les instruments par lesquels le Nouveau Testament a été écrit, auraient-ils réprimandé ceux qui étaient incrédules, s'il était vrai que ceux-ci ne pouvaient pas croire, à moins d'avoir reçu leur Rhema venant du ciel ? Si la doctrine du Logos et du Rhema venait vraiment de Dieu, Il n'aurait pas manqué de la révéler très clairement dans Sa Parole, afin que nous puissions tous la comprendre. Or, ce n'est pas le cas.

Constamment, après avoir guéri un malade, Jésus lui a dit : "Ta foi t'a guéri !" S'il fallait recevoir un Rhema pour être guéri, cela n'aurait pas été la foi du malade qui l'aurait guéri, mais la foi de Dieu, parce que Dieu lui aurait révélé qu'Il voulait le guérir personnellement ! Jésus aurait donc été un menteur en disant ce qu'Il a dit. Comprenez-vous toutes les conséquences négatives de cette doctrine, et son effet négatif sur la foi véritable ?

Ceux qui enseignent la doctrine du Logos et du Rhema disent aussi qu'un passage de l'Ecriture exprime bien la volonté de Dieu pour vous, si vous ressentez dans votre cœur que ce passage vous concerne. Cette sensation dans le cœur, d'après eux, est le signe que vous avez reçu votre Rhema, qui vous donne la foi pour vous approprier ce passage.

Cependant, la foi véritable ne dépend pas des circonstances, ni de ce que l'on ressent ou non dans le cœur, ni de la situation dans laquelle nous nous trouvons. La Bible nous exhorte à suivre l'exemple d'Abraham le croyant et d'imiter sa foi.

Abraham n'a pas marché par la vue, ni par ce qu'il ressentait. Mais il a marché par la foi (Hébreux 11 :13-19). Sa foi lui a été imputée à justice :

"Comme Abraham crut à Dieu, et que cela lui fut imputé à justice, reconnaissez donc que ce sont ceux qui ont la foi qui sont fils d'Abraham. Aussi l'Ecriture, prévoyant que Dieu justifierait les païens par la foi, a d'avance annoncé cette bonne nouvelle à Abraham : Toutes les nations seront bénies en toi ! de sorte que ceux qui croient sont bénis avec Abraham le croyant" (Galates 3 :6-9).

Nous devons faire de même et marcher nous aussi par la foi. Nous ne devons pas attendre quelque Rhema venant du ciel, pour nous faire "sentir" que c'est le moment d'avancer par la foi. Dieu n'est pas touché par nos sentiments, nos sensations ou nos circonstances, mais il est touché par notre foi.

D'autres preuves que cette doctrine est fausse :

Pour vous montrer que cette doctrine est complètement fausse, étudions les passages suivants, que les partisans de cette doctrine utilisent pour la confirmer :

"Ainsi la foi vient de ce qu'on entend, et ce qu'on entend vient de la parole de Christ" (Romains 10 :17). Le mot grec traduit ici par "parole" est Rhema. On peut déjà voir sur quoi se fonde cette doctrine : "La foi vient par un Rhema personnel". Le Logos montre la volonté générale de Dieu, mais, si vous recevez un Rhema, vous pouvez alors avoir la foi en ce passage particulier, et votre prière sera alors exaucée.

Cependant, tout au long de ce même passage, Paul enseigne l'importance de faire référence à la Parole écrite de Dieu, les Ecritures, quand on prêche l'Evangile, afin que les pécheurs soient sauvés.

En fait, dans la langue grecque, le Rhema signifie la "parole parlée". Dans ce passage de l'épître aux Romains, Rhema fait donc référence à la parole qui est prêchée, et non à une révélation particulière qui nous permettrait de croire à la Parole écrite.

Ce que dit Paul, en fait, c'est ceci : "Quand vous prononcez des paroles, que ce soient des paroles qui correspondent à la Parole écrite, qui annonce Christ". Il est aussi intéressant de remarquer que le mot grec employé dans Romains 10 :8 est aussi Rhema : " La parole est près de toi, dans ta bouche et dans ton cœur. Or, c'est la parole de la foi, que nous prêchons". Cette parole (Rhema) est dans notre bouche et notre cœur, mais ce n'est pas une parole qui est descendue du ciel spécialement pour nous. Nous n'avons pas besoin d'attendre une révélation personnelle venant du ciel exprès pour nous. Cette révélation nous a déjà été donnée dans les 66 livres de la Bible !

Ces faux docteurs se coupent eux-mêmes l'herbe sous les pieds, par leur propre définition du Logos et du Rhema ! Car Paul nous a dit que nous avons déjà toute la révélation nécessaire dans la Parole écrite de Dieu ! En fait, c'est toute l'Ecriture qui constitue notre Rhema ! (Romains 10 :17). Toute la Bible est notre révélation. Donc, par définition, la foi vient de la prédication de l'Evangile, qui est la Parole écrite de Dieu, qui est elle-même la révélation de Dieu pour nous.

Le mot Rhema est employé dans d'autres passages de la Bible :

"Puisque vous avez été régénérés, non par une semence corruptible, mais par une semence incorruptible, par la parole (Logos) vivante et permanente de Dieu. Car toute chair est comme l'herbe, et toute sa gloire comme la fleur de l'herbe. L'herbe sèche, et la fleur tombe ; mais la parole (Rhema) du Seigneur demeure éternellement. Et cette parole (Rhema) est celle qui vous a été annoncée par l'Evangile" (1 Pierre 1 :23-25).

Dans ce passage, Logos et Rhema sont employés indifféremment. L'apôtre Pierre nous dit que nous avons été régénérés par le Logos incorruptible de Dieu, et que ce Rhema demeure éternellement, car ce Rhema est la Parole qui nous a été annoncée par l'Evangile.

Pour les partisans de cette fausse doctrine, un Rhema est une parole personnelle, une révélation limitée dans le temps et l'espace. Alors que Pierre nous révèle que le Rhema de Dieu, c'est-à-dire Sa Parole écrite, Sa révélation mise par écrit, demeure éternellement ! Ce n'est pas une révélation qui est donnée à un certain moment à un homme donné. Elle demeure éternellement et ne peut être changée.

Dans un autre passage, ce mot Rhema est employé par Paul, lorsqu'il parle de l'armure des combattants spirituels :

"Prenez aussi le casque du salut, et l'épée de l'Esprit, qui est la parole (Rhema) de Dieu" (Ephésiens 6 :17). La Parole de Dieu est l'épée de l'Esprit. Si nous devions croire cette fausse doctrine du Logos et du Rhema, nous ne pourrions combattre Satan et ses démons que lorsque nous aurions reçu une révélation personnelle du Seigneur. La Parole écrite ne suffirait pas ! S'il en était ainsi, Jésus aurait désobéi à la volonté de Son Père en citant la Parole écrite de Dieu, quand Il a résisté au diable, dans le désert :

"Jésus, rempli du Saint-Esprit, revint du Jourdain, et il fut conduit par l'Esprit dans le désert, où il fut tenté par le diable pendant quarante jours. Il ne mangea rien durant ces jours-là, et, après qu'ils furent écoulés, il eut faim. Le diable lui dit : Si tu es Fils de Dieu, ordonne à cette pierre qu'elle devienne du pain. Jésus lui répondit : Il est écrit: L'Homme ne vivra pas de pain seulement" (Luc 4 :1-4 et suivants).

D'autres passages nous montrent que Jésus a toujours fait la volonté de Son Père (Jean 4 :34 ; 8 :28). Il n'a pas attendu un Rhema personnel pour vaincre l'ennemi !

On peut donc voir que cette doctrine du Logos et du Rhema n'est pas conforme aux Ecritures. Il ne s'agit que d'une excuse pour permettre à des Chrétiens incrédules d'éviter d'agir par la foi et d'obéir à la seule Parole écrite de Dieu. Un tel enseignement nous fait régresser spirituellement et doit être rejeté par tous ceux qui veulent avancer avec le Seigneur, et qui ont faim et soif de Sa justice. Nous avons été baptisés dans Son Saint-Esprit, afin qu'Il puisse tous nous conduire dans toute la vérité (Jean 14 :16-17 : 16 :13).

Tout ce que le Saint-Esprit nous révélera sera toujours conforme à ce qui est déjà écrit dans la révélation complète de Dieu, les 66 livres de la Bible. Par conséquent, nous devons toujours obéir à la simple règle suivante : "Le verset avant la voix" !

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×